21,22 ET 23 AOUT 2008

Publié le par sandra

                                                    JEUDI 21 AOUT 2008


Le voyage en avion s'est bien passé!!!

Il y a maintenent 15 h de décalage horaire avec les USA.

Avec le décalage horaire et les heures de vol, pour résumé je suis parti mardi 19 août à 19h23 et je suis arrivée à FIJI le jeudi 21 août 2008 à 5 h 10 du matin !!!

Je rencontre Mati dans l'avion, originaire de FIJI, une dame indienne . Son fils vient nous chercher à l'aéroport, direction sa maison à Nadi. Il est impensable pour les gens de l'île de croire qu'une fille peut survivre par seule sur cette ile: trop de crimes et de drogue. Les religion ici:population fijian et indou.

Je rencontre donc son fils Mukesh, sourd à cause d'un accident à l'âge de 3 ans, pas facile de correspondre mais il est sympa et avec un bloc note et un crayon on peut se comprendre.

Aujourd'hui, visite du centre ville de Nadi, Mukesh cuisine vraiment bien , pour être franche c'est la première fois que je mange aussi bien: beaucoup d'épice mais les repas fijian sont succulents. Il fait très tres chaud ici, une chaleur étouffante, et nous somme en hiver!!! Le plus chaud est en décembre

Pas facile de faire du vélo ici, c'est très risqué: la circulation est à gauche, il n'y a pas de place pour les vélos. Je n'ai vu personnne en vélo et tout le monde me regarde étrangement quand je pédale sur les routes autour de la maison. Les voitures roulent comme des dingues et les habitants me disent que si un automobilistes me renverse, il ne s'arrêtera pas pour moi!
 


                                                     
                                                       VENDREDI 22 AOUT 2008


Je visite encore Nadi, le marché est incroyable. C'est fou toute la nourriture que l'on peut y trouver!

Mati m'offre une robe avec la fleur du Pacific, je ressemble à une local d'ici maintenant ! Mukeh m'offre une noix de coco ! Elle était super bonne, on la coupe ensemble ! Le centre ville est très occupé par les habitants et le tourisme, les gens sont souriants, ils circulent principalenmnet en bus ou en taxi !
Le paysage, les palmiers, les cocotiers, les babaniers , les manguier, les orangier, les datiers...tout tout tout est vraiment super. J'ai fait du vélo à travers les champs de cannes à sucre, il y en a partout. Les routes sont plutôt des chemins de cailloux.

Pour l'instant, j'ai juste remonté mon vélo, sans les bagages, je ne peux pas circuler en sécurite sur l'ile je reste dans les alentours.

C'est vraiment nouveau pour moi ici!!!
Je reste avec Mati chez son fils. C'est pas le palace ici quand on vit en dehors des hôtels, je vois leur vrai vie ici à FIJI et c'est pas très sécurisant pour moi... A vrai dire, pas du tout ! Mais ça va pas mal pour l'instant . L'île est petite mais magnifique, ça me fait penser à l'Afrique.


                                     SAMEDI 23 AOUT 2008


Une nuit épouvantable, Mukesh a un peu trop bu et il s'engueule avec sa mère! Une nuit qui m'a pas rassurée...
Je voulais partir mais Mati et moi avons décidé de partir pour la journée toute les deux visiter Lautoka. Nous avons pris le bus, 1 heure de route, les transport prennent du tempsil s'arrêtent partout ! 

FIJI est une sacrée expèrience, je suis désolée de ne pas avoir donner de nouvelles avant, je ne savais déjà pas moi-même ce que je ferais ici. Je suis contente d'avoir rencontré Mati, mais en même temps c'est très different de hotel. Je me retrouve dans un genre de bidonville entourée de Fijian, qui parlent la plupart du temps dans leur langues, les hommesme regardent bizarrement alors je reste habillée en large, comme un garçon !
 
Derick me manque, j'aimerai partager cette aventure avec lui ! Mais je ne sais pas s'll resisterait de prendre une douche froide et  en plus au milieu des araignées, lol !

Je suis actuellement dans un endroit exprès pour ordi ! La vie ici me semble chère, la nourriture est chère... en fait je crois que c'est moin cher de manger au resto! Mais depuis que je suis arrivée ici, je n'ai fait aucune dépense mais il y a plus de risques.

Vivre de cette façon me permet de voir comment les fijians vivent, et comme dans la plupart des îles je pense, l'alcool, la drogue et les crimes s'élèvent de plus en plus. Ils me disent d'être très prudente et de ne pas faire de vélo ! Et pas de camping, je risquerai d'être attaquée ou volée, c'est pas facile d'entendre ça, moi qui suis toute seule!!!
 
Je repart le 28 aout de FIJI pour me rendre en Nouvelle Zealande , Okland , donc il sera  surement le 27 août en France , je vis plus vite que vous lol !

Au programme de ces quelques jours, je dois aller visiter Suva, la capitale, en bus avec Mukesh mais quand il aura repris ses esprits....

Je ne sait pas si je pourrai envoyer les photos, j'en ai des tonnes déjà de l'ile, moi en vélo, en taxi, en bus , dans les champs de canne à sucre, sur le marché et les arbres de l'ile!

Il est difficile de raconter tout ce que je vis maintenant, mes émotions sont si intenses , je me sent vraiment comme une aventurière. Peut-être que je serai mieux en hotel mais  je ne me rendrai pas vraiment compte de la vie des fijians. Aujourd'hui avec Mati, nous avons mangé chinois, lesdeux cuisines principales de fiji sont indiennes et chinoise. Ils cuisinent beaucoup avec ''lolo'' en fijian , c'est du lait de coco! C'est super bon.


Publié dans LES FIGI EN VELO

Commenter cet article