24 ET 25 AOUT 2008

Publié le par sandra

                                                DIMANCHE 24 AOUT 2008


Départ tôt le matin pour prendre le bus à Nadi, direction Suva la capitale de l'île Fiji en compagnie de Muketh, nous nous arrêtons sur la route à Wainadoi, un tout petit village, une attraction que je veux faire depuis longtemps: glisser d'arbres en arbres !
ça y est c'est fait "FIJI ZIP", dans les forêts de palmiers et de cocotiers, c'était génial ! 60 dollars fiji pour plus d'1 h de glissade et super les fijians, je me suis bien éclater ! photos très bientôt!

Puis  l'arrivée à Suva, c'est grand et comme tous les fijians où je demeure m'ont dit "suva it is raining" (à Suva, il pleut) ! TRUE (c'est vrai)  !!!!  Il fait chaud mais une pluis d'enfer... et apparement c'est souvent comme ça. Nous sommes restés dans un hôtel, 30 dollars fiji pour une nuit ! Bonjour la chambre, c'est pas les palaces de fiji que je fais mais pour le prix on a une simple chambre, draps sales, toilettes et chiottes communs avec la porte cassée (et vraiment pas propre), eau froide , juste un ventilateur ! Mais bon c'est mieux que rien !

Nous visitons Suva  , le marché , les boutiques, puis retour aujourd'hui lundi 25 aout 2008 ! Je viens d'aller à la banque retirer de quoi payer mon interne, la banque est assez securisée et belle, mais je suis quand meme rentrée avec mon vélo... Tout le monde me regarde, ils m'ont dit la prochaine fois tu laisses ton vélo à l'extèrieur , nous surveillons ! Mais j'ai trop peur ! J'ai pas du tout confiance même s''ils ne savent pas bien faire du vélo ! lol!

Je reviens juste de SUVA la capitale de Fiji , je suis maintenant revenue à NADI, je suis dans un cyber café. Je suis venue en velo depuis la maison où je loge depuis quelques jours. J'avoue que ce n'est pas facile de pédaler à gauche et en plus avec toutes ces voitures qui me klaxonnent... A vrai dire , les gens d'ici ne sont jamais montés sur un vélo et voir une "peau blanche" toute seule sur la route doit les étonner. 

FIJI, j'aime vraiment cette île, malgrès que les propres habitants me conseillent d'être très prudente, je crois qu'ils sont plus appeurés que moi ! Je les trouve très sympas. Pour l'instant, les gens que j'ai rencontrés sont sympatiques, mais il est vrai que tous les hommes veulent me marier ! Une française !!!!!

L'île est vraiment de toute beauté, ils sont richent au niveau nature, beaucoup d'arbres fruitiers, et les paysages sont magnifiques , les plages de sable fin , cocotiers, chaleur et soleil ! C'est vraiment le paradis , biensur le véritable paradis est en hotel 4 étoiles en écartant la façon dont les gens vivent vraiment ici.
Et oui, il est difficile de trouver un travail, ils circulent pour la plupart en covoiturage ou taxi ou bus à 2 dollars le trajet, les femmes vont au marché acheter fruits et légumes frais, les repas sont divins. Les fijians sont souriants,  là où je dors c'est comme un petit village entourés de maisons et j'apprends aux enfants fijians à faire du vélo !!!!  Finallement je pensais que faire le tour de l'île serait rapide mais les routes sont très peu nombreuses et très très étroites. Il faut beaucoup de temps pour faire quelques kilomètres, même si certains bus roulent comme des dingues! J'ai fais l'expèrience aujourd'hui de retour à Nadi ! J'ai serré des fesses pendant tout le trajet !!!!!

Niveau culinaire, je goutte les mets de l'ile, plats indous et orientaux, et mango juice, noix de coco ! c'est un délice !

Fiji, le soleil se lève très tôt: à 6 h il fait jour, mais il se couche très tôt aussi à 18h il fait noir ! Je ne sais pas si c'est la chaleur ou mes journées ou encore le décalage horaire mais je tombe de fatigue très très tôt, j'ai du mal à tenir au delà de 20 h !

Je suis déçue, je ne peux pas vous envoyer les photos: pas de câble pour mon appareil photo, c'est dommage mais bon !

Bientôt la Nouvelle Zelande, j'appréhende car tout le monde me dit que c'est l'hiver et qu'il neige en ce moment même ! Alors quel sera le temps ! Je pensais qu'il faisait chaud là-bas ! De toute manière, habituée au Canada à - 40 degrès, je devrais survivre, mais je m'inquiète tout de meme ! On verra bien !

Publié dans LES FIGI EN VELO

Commenter cet article