7 ET 8 JUILLET 2008

Publié le par sandra

                                   LUNDI 7 JUILLET 2008


Départ de MERRIT à 8 h
highway 5 south
120 km de vélo
Arrivée à HOPE à 18 h


Une longue journée qui m'attend avec du soleil !!!!
Je passe le péage de la hihway 5, gratuit pour les vélos. Je suis encore épuisée de ma journée... Gravir les montagnes m'épuise.

Ce soir là, je plante ma toile dans un jardin et me repose, je demande juste de l'eau et vais me coucher.

 


                                            MARDI 8 JUILLET 2008

Départ de HOPE à 9h
110 km de vélo
highway 7 west
Arrivée à MEADOWS à 18 H

Levée à 6 h , je repars. Je prend un petit dèj dans un café pas cher: bol de céréales et toasts !

Et là je suis actuellement dans un cyber café pour vous taper mes résumés avant de repartir pédaler !!!!

Je pense emprunter la route 7 west direction Vancouver, où je pense mettre 2 jours pour atteindre cette ville.

la highway 5 était pas mal difficile:  70 km de cotes sans d'affilées !!!! Puis 20 km de pente à 6 %... C'est dingue , je perds toute mon énergie à gravir ces cotes et quand vient les pentes, le vent d'ouest me retient !

Jusqu'à HOPE , 70 km de cotes et plats et je dirai bien 45 km de pentes abruptes dont 18 km à 8 % c'est fou !
Bon je dois repartir, mon temps est écoulé, quelques photos plus tard !


 
                                          Message spécial !


Mon totof , nous sommes le 8 juillet aujourd'hui , je te souhaite un très heureux anniversaire et te souhaite plein de bonne choses pour ton futur !
love sandra



Nouvel arrêt internet...

Je suis à 80 km de Vancouver mais il est déjà presque 3 h de l'après midi et je dois faire une pause. Je suis actuellement au visitor centre de MISSION une ville sur la route 7 west , je pense me rapprocher de Vancouver et camper quelque part cette nuit, comme ça demain: prête pour la grande ville§

Car vous savez qu'à l'approche des grandes villes, je stresse et Vancouver est l'une des plus peuplées avec Toronto.
 
La route 7 west est une belle petite route, trés trés agréable , l'accotement n'est pas toujours super mais le traffic est peu et lent , elle traverse les montagnes et les prairies. Des marchand de fruits et légumes tous les 10 km, des aires de repos avec tables picnic, des cafés , des arbres qui donnent de l'ombre le long du parcours , et une route à mille senteurs ! Ce matin ça sentait la banane !!!!

Quand les quelques camions transportant du bois passent , ça sent bon le pin !!!! Le soleil est là , pas trop tapant , c'est vraiment agréable.

J'ai rencontre un voyageur ce matin à pieds, je lui ai offert la moitié de ma pomme, j'avais que ça ! et on a papotté. La dernière fois en sortant de KAMLOOPS, j'ai vu un autre autostopper, je m'arrête souvent leur demander s'ils vont bien , et je m'apercois qu'ils viennent tous du quebec , peut être c'est courant de faire de l'auto stop au Quebec !
Bref je lui vait donné 2 de mes muffins, un pour lui l'autre pour son chien , ça faisait 24 h qu'il attendait sur la route que quelqu'un s'arrête pour lui, il a dormi dans le fossé ! il y a des voyageurs partout ! 

                                     Fleur le long de la route


Crevée de ma journée, stressée , après mon message laissé de cette ville, la route aux milles senteurs était complètement différente...

Juste une grande route pleine de circulation , des cris de la part des gens qui n'aiment pas les vélos. J'ai même reçu 2 noyaux de pêche ! pas très gentil mais bon, j'ai survécue !



RUNAWAY, c'est pour permettre aux camions de s'arrêter si malheureusement les freins lachent , car il y a des pentes de 6 ou 8 % c'est difficile de s'arrêter ! Imaginer les 10 tonnes sur les côtés ou les pentes ! et moi petit vélo à côté !




Tellement peu d'énergie , et surement pas assez pour me rendre jusqu'à Vancouver, je décide de m'arrêter et cogner à une porte: un couple âgé ouvre, je leur demande la permission pour monter ma toile de tente !  ils acceptent !

Quel bonheur, je m'étale dans leur jardin , et relax dessine un peu bronzé au soleil , j'ai besoin de calme et de repos avant la grande ville ! J'ai passé une bonne nuit et manger ce qui me rester de mes provisions.


Publié dans LE CANADA EN VELO

Commenter cet article